Tout sur le portage physiologique

Porter son bébé de manière physiologique est un concept de plus en plus plébiscité par les jeunes parents. Ce type de portage a pour atout de respecter le positionnement naturel de l’enfant, et de renforcer le lien d’attachement parent-enfant.

Le portage physiologique, une autre façon de porter bébé

Enveloppé, sécurisé et rassuré dans une écharpe de portage ou un porte bébé physiologique, bébé se blottit naturellement contre son parent en position assise.

Possible dès la naissance, le portage physiologique s’adapte à l’enfant, à sa posture naturelle, selon son âge et son tonus musculaire. Doté de nœuds ou de sangles, le portage peut s’élargir au fur et à mesure que l’enfant grandit. L’important étant de lui apporter des appuis stables, afin que le soutien se situe toujours au niveau du bassin du bébé.

L’utilisation du portage physiologique nécessite des règles de sécurité pour veiller à sa respiration. Il est important que les voies respiratoires du bébé soient bien dégagées. La tête du bébé ne doit pas être couverte par l’écharpe de portage, ni enfouie dans celle-ci.

Le portage physiologique, quels avantages ?

Outre le respect du positionnement naturel de l’enfant, le portage physiologique permet de conserver l’effet peau à peau qui les rassure.

Agrippé à sa mère ou à son père, le bébé, et plus particulièrement le nouveau-né, entend les battements du cœur qu’il entendait dans le ventre de sa mère, et retrouve les odeurs de ses parents, autant d’éléments sensoriels qui lui rappellent sa vie intra-utérine.

Le portage physiologique se révèle comme une douce transition du ventre de la mère vers le monde extérieur. Positionné confortablement dans l’écharpe de portage, qu’elle soit en tissu extensible ou sling, le bébé est bercé et retrouve les balancements qu’il pouvait ressentir in-utéro. Le portage physiologique lui apporte une sérénité, tout en renforçant le lien avec son parent.

Pour le parent, le portage physiologique permet de nourrir le lien affectif avec son enfant. Le parent reste à l’écoute de ses réactions, satisfait de pouvoir rassurer son enfant. L’écharpe physiologique permet aussi de libérer ses bras. Bébé est ainsi bercé, et le parent peut vaquer à d’autres occupations, ou s’occuper des aînés.

Quelles différences entre une écharpe de portage et un porte bébé ?

Le portage physiologique se distingue d’un porte bébé classique par le positionnement du bébé. Le portage physiologique a un effet enveloppant pour l’enfant. Son dos est courbé et son bassin enroulé, ses genoux doivent ainsi être positionnés plus hauts que ses fesses. Tout le poids du bébé doit être réparti, pour ne pas le reporter sur son entrejambe. Le portage physiologique respecte le positionnement naturel du bébé lorsqu’il est porté par son parent – à l’inverse du porte bébé traditionnel où le bébé a une position droite, avec un maintien qui s’opère au niveau de l’entrejambe.

Comment pratiquer le portage physiologique ?

Avant de porter bébé avec une écharpe sling ou en tissu, avec ou sans nœuds, il est essentiel d’observer comment se positionne l’enfant lorsqu’il est porté dans les bras. Puis, lorsque le bébé est enveloppé dans l’écharpe, le bassin doit être maintenu en positionnant le bas du tissu du creux d’un genou à l’autre. Le bassin est ainsi basculé vers l’arrière, les genoux sont plus hauts que les fesses. Le dos doit conserver un arrondi naturel, pour cela l’écharpe doit enrober l’enfant jusqu’à sa nuque. Naturellement, le bébé aura tendance à positionner ses mains près de son visage, ce qui favorise l’enroulement.

Les différents types de portages physiologiques

En jersey, sling, ou porte bébé physiologique, plusieurs options de portages physiologiques s’offrent aux jeunes parents.

Dotée d’une matière douce, l’écharpe de portage en jersey est très confortable pour bébé. Seulement, en étant strech ou extensible, elle n’est pas adaptée aux enfants de plus de 6 kg.

Pour un maintien plus ferme au-delà de 6 kg, les écharpes en sergé croisé sont plus adaptées. La longueur du tissu nécessite une maîtrise de la technique de portage, afin de pouvoir enrouler le bébé. Ce type d’écharpe de portage en tissu s’avère très confortable à la fois pour l’enfant, et pour le parent.

Les écharpes sans nœud, dites écharpe sling, sont très pratiques d’utilisation. A anneaux, les écharpes sling se positionnent sur l’épaule pour porter son bébé sur le côté ou en position ventrale.

Pour les parents qui cherchent un portage physiologique et rapide d’utilisation, sans techniques particulières, il existe le porte bébé physiologique. Porte bébé préformé selon le positionnement de l’enfant, avec des bretelles et ceintures ventrales qui se clipsent.

Partager cet article

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez peut-être :