Les soins du nombril de bébé

Qu’est-ce que le cordon ombilical ?

Le cordon ombilical est un tube de texture gélatineuse et de couleur blanc-jaunâtre qui se forme dès le début de la grossesse. Il sert à alimenter bébé en oxygène et en nutriments pendant toute la durée de gestation. Il mesure environ 2,5 cm de diamètre et 50 à 60 cm de longueur, même si parfois il peut parfois aller jusqu’à 1m ! Cette tige souple renferme deux artères qui éliminent les déchets en transportant le sang du fœtus vers le placenta. Elle contient également une veine qui fait le chemin inverse et apporte entre autres l’oxygène et les éléments nutritifs au fœtus.

La section du cordon ombilical à la naissance

À la naissance, le cordon ombilical doit être sectionné. On a longtemps considéré que cela devait être effectué le plus rapidement possible, pour éviter que la maman ne perde une quantité de sang trop importante. Des études récentes montrent cependant qu’au contraire, la section du cordon ombilical devrait être réalisée le plus tard possible. Dès 1 minute d’attente, on constate des effets positifs sur le bébé : une prise de poids plus rapide, un taux d’hémoglobine plus élevé et de meilleurs réserves de fer à 6 mois de vie. Certaines sages-femmes arrivent même à attendre jusqu’à 2h avant de couper le cordon ombilical ! En laissant le cordon ombilical le plus longtemps possible, vous pouvez profiter du premier contact en peau à peau avec votre bébé allongé sur votre poitrine.

Quand le moment est venu, le cordon est coupé à quelques centimètres du nombril. La sage-femme installe une pince, appelée Clamp de Bahr ombilical, afin de pincer le cordon et stopper le flux de sang. Cette pince pourra être retirée 2 ou 3 jours plus tard, lorsque le cordon ombilical sera suffisamment asséché.

Les soins du cordon

Afin d’éviter tout risque d’infection, il est primordial de maintenir le nombril propre et sec durant les premières semaines de vie de votre nourrisson, et ce jusqu’à ce que le résidu de cordon ombilical tombe spontanément. Voici les étapes de soin du cordon ombilical :

1. Lavez-vous toujours soigneusement les mains à l’eau et au savon avant d’effectuer les soins.

2.Vous pouvez utiliser une compresse stérile ou un coton-tige. Certains professionnels recommandent d’utiliser de la Biseptine, d’autres considèrent que du sérum physiologique est suffisant. Un lavage à l’eau claire est aussi possible, pour une méthode plus douce et naturelle.

3.Nettoyez la base du cordon. Pour cela, soulevez la base du cordon. Faites glisser la compresse ou le coton-tige tout autour du cordon, en réalisant un mouvement de virgule depuis la base pour dégager les impuretés vers l’extérieur. Assurez-vous de nettoyer chaque pli.

4.Séchez soigneusement la base et le cordon. Vous pouvez également saupoudrer de l’argile blanche sur la base du cordon ombilical. Cela favorisera l’assèchement du cordon, et il tombera plus rapidement.

5.Lorsque vous remettez la couche à votre nourrisson, assurez-vous de replier le haut de la couche sur elle-même au niveau du ventre et de la positionner sous le cordon de manière à éviter tout frottement. Laissez le cordon à l’air libre dans le mesure du possible.

La partie restante du cordon ombilical va progressivement s’assécher et s’assombrir pour prendre une couleur plus noirâtre. Le résidu tombera naturellement au bout de quelques semaines, généralement entre 2 et 4 semaines.

Sachez que les soins du cordon prodigués à votre nourrisson ne sont pas douloureux. Si vous craignez de blesser votre bébé en manipulant un cordon ombilical très rigide, vous pouvez l’humecter légèrement d’eau afin de pouvoir le soulever plus facilement et nettoyer la base.

Les complications éventuelles à surveiller

Composé de vaisseaux sanguins, le cordon ombilical peut être une porte d’entrée pour les bactéries et certaines infections peuvent ainsi s’y développer. Les signaux qui doivent alerter les parents sont : – Un cordon rouge ou inflammé – Un écoulement de pus, de sang ou un suintement depuis la base du cordon – Un cordon tout mou – Un cordon malodorant – Un saignement après la chute du cordon – Un cordon qui n’est pas tombé après un mois – Un nombril qui saigne après la chute du cordon

Que ces signes soient accompagnés de fièvre ou non, nous vous conseillons de contacter votre sage-femme, pédiatre ou médecin généraliste rapidement.

Pour aider bébé à rester en bonne santé pendant ses premières semaines de vie, consultez également nos guides « Le strabisme chez bébé : ce qu’il faut savoir » et « La tête plate : comment la prévenir ? ».


Télécharger l’appli

Partager cet article

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez peut-être :