Vitamine D: quel dosage et comment la choisir ?

Les premiers mois, bébé est trop petit et trop fragile pour profiter de la vitamine D en provenance du soleil. Il faut donc parfois envisager une prise de vitamine D supplémentaire. On vous en dit plus dans ce guide.

La vitamine D possède plusieurs fonctions essentielles pour bébé ; elle minéralise les os, les dents et est donc nécessaire en période de croissance. De plus, elle aide les intestins et la totalité de l’organisme à assimiler le calcium et le phosphore, qui favorise la croissance et le développement de l’enfant. La vitamine D est généralement sécrétée grâce au soleil. Cependant, bébé est trop petit et trop fragile pour profiter de la vitamine D en provenance du soleil. Il faut donc parfois envisager une prise de vitamine D supplémentaire.

Quand est-ce qu’il est nécessaire d’utiliser de la vitamine D pour bébé ?

Il est nécessaire d’apporter un complément en vitamine D jusqu’aux 24 mois de bébé. Il en a besoin pour aider ses os à grandir et se fortifier, étant donné qu’il ne peut être exposé au soleil étant petit.

En plus des compléments vitaminés, il est également possible d’administrer, à vos enfants entre 18 et 24 mois, de la vitamine D naturelle à votre enfant par certains aliments_- comme les poissons gras, le jaune d’oeuf cru, ainsi que certaines viandes en petite quantité comme le veau ou le poulet. Les plus petits ne peuvent cependant pas se contenter de ces vitamines.

Quel risque en cas de carences en vitamine D ?

Une carence en vitamine D peut jouer plusieurs rôles sur le bon développement osseux de bébé, pouvant aller jusqu’au rachitisme, ou en rendant les os du crâne plus mous. Cependant, vous pouvez vous rassurer. Depuis plusieurs années, l’administration de vitamine D chez les bébés est systématique, ces carences sont donc de moins en moins fréquentes.

Comment choisir la bonne vitamine D ?

Parmi les nombreuses marques de vitamine D, quelques gammes sortent du lot et plaisent aux parents et aux médecins. Pediakid, par exemple, est une vitamine D3 contenant de la lanoline. C’est donc un complément alimentaire d’origine naturelle et assurée sans conservateurs !

Pour choisir la bonne vitamine D, nous vous conseillons les compléments alimentaires d’origine naturelle. Vous pouvez vous éloigner le plus possible des solutions médicamenteuses et opter pour des produits sains et sans conservateurs. De plus, les vitamines d’origine naturelle sont généralement mieux absorbées par le corps.

Pour quel dosage opter ?

Les doses prescrites par votre pédiatre ou médecin peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment le mode d’alimentation de bébé. Il est cependant important de noter qu’à partir des 18 mois de bébé, vous ne devez lui administrer de la vitamine D en complément uniquement pendant l’hiver. Pour un bébé allaité ou sans lait enrichi en vitamine D, la dose recommandée est de 1000 unités par jour, soit 2 à 5 gouttes. Veillez cependant à ne pas succomber à l’automédication ! Demandez toujours l’avis de votre médecin ou pédiatre avant de donner une quelconque vitamine D à votre bébé.

Veillez cependant à bien respecter les doses recommandées. Un surdosage peut parfois créer des effets indésirables. De plus, veillez à ce que le mode d’administration soit agréable et non-dangereux pour bébé ; préférez la petite cuillère ou alors les gouttes mélangées à de l’eau ou au lait. Évitez les pipettes qui peuvent provoquer des fausses routes alimentaires.

Quelles sont les vitamines D à éviter ?

Il existe de nombreuses gammes de vitamine D dans l’industrie pharmaceutique. Cependant, certaines d’entre elles ont fait mauvaise impression à beaucoup de parents. Zyma D est d’ailleurs réputée pour les nombreux cas de rots incessants, de reflux désagréables pour bébé. Adrigyl, quant à lui, est bien connu pour les nombreux cas de coliques du nourrisson. En effet, il a été prouvé que les nourrissons prenant de l’Adrigyl souffraient régulièrement de coliques, qui se stoppaient directement après l’arrêt de cette vitamine. Ces deux vitamines pourtant très connues ne sont pas très appréciées au niveau de leur composition.

Zyma D et Adrigyl sont donc des produits peu conseillés car ce sont des médicaments, il faut donc veiller à un suivi plus strict et poussé. De plus, il existe une panoplie d’effets secondaires à ne pas négliger.

Pour apporter la bonne vitamine D à votre bébé, il est préférable d’opter pour des compléments alimentaires naturels plutôt que des vitamines médicamenteuses.

Partager cet article

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez peut-être :