La sieste de bébé de 6 à 12 mois

sieste bébé 6 à 12 mois

Comment se présente la sieste de bébé de 6 à 12 mois ? Bébé grandit, et il commence à bien rythmer son sommeil. Il fait des siestes dans la journée, et peut dormir 7 à 8 heures d’affilée la nuit (voire plus, on vous le souhaite !). Cependant, il est vrai que les siestes de bébé sont particulières et indispensables à son développement. Voici comment se déroulent les siestes de bébé de ses 6 mois à son premier anniversaire.

Comment se déroule la sieste de bébé de 6 à 12 mois ?

À partir de 6 mois, la diversification alimentaire joue sur les siestes. En effet, en grandissant, les besoins en sommeil diminuent. Bébé a tendance à ne plus faire que 2 siestes principales la journée. Ces dernières sont rythmées par les repas

En ce sens, bébé peut faire une sieste avant de déjeuner et une sieste l’après-midi après le repas. La sieste du matin est généralement d’une heure, voire deux pour les gros dormeurs. En revanche, la sieste de l’après-midi reste sa sieste principale. Elle peut durer 2 à 3 heures. 

Après 1 an, bébé peut généralement ne faire qu’une seule sieste, celle de l’après-midi. La durée de cette sieste est définie par son besoin, et en fonction de ce qu’il a pu faire pendant la matinée. Certains bambins n’ont besoin que de 2 heures de sieste l’après-midi. D’autres peuvent dormir jusqu’à 4 heures, ou encore moins d’une heure. De manière générale, deux heures de sieste semblent être la durée la plus adaptée à des bambins de 1 an à 4 ou 5 ans. Par la suite, le rythme des siestes sera établi par l’école avec une petite sieste en maternelle, en dortoir. 

Comment gérer les refus de sieste de bébé ?

Votre enfant arrive à un âge où il développe son caractère. Il a pourtant toujours apprécié faire la sieste, mais depuis peu, il pleure et vous réclame malgré sa fatigue. Comment faire en sorte que votre bébé ne refuse pas de faire la sieste ? Tout d’abord, il faut analyser les sources de ce refus, peut-être que bébé essaie de vous faire passer un message ? A-t-il un trouble en particulier ? Un événement extérieur vient-il de chambouler son quotidien ?

La sieste de bébé de 6 à 12 mois, quel passage particulier ! Il peut tout à fait s’agir d’un trouble passager, d’un événement extérieur qui vient perturber un peu votre bébé. Peut-être qu’il est passé de la nounou à la crèche ? Il fait ses dents et cela le fait souffrir ? Ou alors, il revient de chez papi et mamie en vacances et il est un peu décalé ? Pour pallier à ce petit passage “difficile”, vous allez devoir être patients, à l’écoute et compréhensifs. En effet, insistez un peu plus sur les rituels de sommeil. Rassurez votre bébé comme il faut, et approfondissez les moments de câlins.

Les peurs de bébé

À partir de son 8ème mois, votre bébé commence à ressentir des émotions de peur, d’angoisse et d’abandon. En effet, la peur du noir peut se déclencher. En revanche, le sentiment d’abandon de ses parents est souvent en cause des refus de siestes. Il commence à comprendre la séparation entre sa maman et lui-même. Il comprend que maman est une personne et qu’elle n’est pas en lui. Enfin, il comprend que ses parents peuvent s’éloigner et qu’ils le laissent dormir seul… Il a peur d’être abandonné. 

Dans ce cas de figure, n’hésitez pas à rassurer votre enfant, à verbaliser la sieste. Expliquez avec des mots simples et doux que c’est l’heure de se reposer, que vous n’êtes pas bien loin de lui. N’hésitez pas à verbaliser l’amour que vous avez pour lui également, et que vous serez là pour son réveil, pour faire plein d’activités ou encore une belle balade.

Néanmoins, veillez à laisser votre bébé s’endormir seul, il n’est pas préférable de l’habituer à s’endormir avec une présence à côté de lui.

Comment gérer la sieste de groupe à la crèche ou chez la nounou ?

Lorsque bébé doit faire la sieste avec d’autres enfants, et qu’il n’y est pas habitué, il se peut que les débuts soient difficiles. Votre enfant peut avoir du mal à accepter le fait de dormir dans un dortoir par exemple et peut complètement refuser de s’endormir, en se forçant à ne pas se reposer. C’est donc la crise de nerfs assurée pour le soir, lors du coucher pour la nuit. 

Cependant, il n’y a pas de quoi paniquer. Les personnes encadrant votre petit bout à la crèche, chez la nounou ou à l’école sont des professionnels de la petite enfance, et ils sont parfaitement capables de gérer l’adaptation, les ajustements liés à la sieste de bébé. Si vous pensez que bébé ressent un manque de ses parents pour l’heure de la sieste, si elle a lieu ailleurs, vous pouvez lui donner un objet qui servira de “transition”, qui le rassurera. Cela peut-être un doudou, un simple tissu ou encore un livre

sieste bébé 6 12 mois

Comment gérer la sieste de bébé de 6 à 12 mois en vacances ou en voyage ?

Lors de vos vacances ou voyages, la sieste de bébé de 6 à 12 mois peut poser problème. En effet, il s’agit d’un ou plusieurs moments de calme pour bébé, grâce auxquels il se repose et prend des forces. Si bébé doit faire la sieste, vous n’avez probablement pas envie que cela empiète sur votre programme de vacances ! Il est donc possible de mettre en pratique quelques habitudes pour gérer la sieste de bébé en vacances ou en voyage. 

Pour commencer, les déplacements endorment régulièrement les bébés. De ce fait, une balade en poussette, en porte-bébé ou en voiture est idéale pour la sieste de votre petit bout. Il s’endort assez facilement de cette façon.

Ne laissez pas les rituels du coucher à la maison ! En effet, afin d’aider bébé à garder ses marques, maintenez les rituels du coucher pour la sieste et la nuit, même si vous êtes en déplacement. Chantez sa berceuse fétiche, ou lisez son histoire habituelle. Ce sont des habitudes que bébé possède depuis tout petit et qui marquent vraiment l’endormissement. Il sera ainsi moins perturbé à votre retour.

Quand votre bébé a besoin de repos, évitez la foule. Pensez donc à caler vos heures de sortie au restaurant, par exemple, sur les heures de sieste de bébé.

Enfin, vous pouvez également vous adapter à votre bébé en bouleversant vos habitudes de vacances ! Optez pour des activités en matinée par exemple ? Évitez les heures chaudes pour sortir, par sécurité pour bébé, et réservez ces créneaux pour sa sieste. Pourquoi pas en faire une bonne vous-mêmes également ? Quoi de mieux qu’une bonne sieste en vacances pour des jeunes parents ?

Jusqu’à quel âge mon enfant fait-il la sieste ?

Comme pour tout, il n’existe pas de règle concernant le développement de votre enfant. Majoritairement, les bambins s’adaptent aux changements de leur quotidien et cessent de faire la sieste après la maternelle, vers 5 ans. Il n’y a plus de siestes à l’école à partir d’un certain temps, votre petit bout peut donc se caler là-dessus. Il se peut cependant qu’il continue les siestes de manière occasionnelle le week-end ou pendant les vacances, pour récupérer de ses journées d’école longues, très stimulantes et, par conséquent, épuisantes.

Votre enfant diminuera progressivement ses temps de sieste de façon naturelle, jusqu’à ce qu’il ne ressente plus le besoin d’en faire.
Si votre bambin semble en forme, plein d’énergie, qu’il s’alimente correctement et que sa croissance est normale d’après votre médecin, il n’est plus nécessaire de le forcer à s’endormir pour la sieste s’il ne le souhaite pas. En revanche, vous pouvez conserver des temps calmes après le repas de midi, pour que votre enfant s’apaise, change un peu de rythme de jeu, lise un livre… C’est également la solution pour qu’à votre tour, en tant que parents, vous en profitiez pour faire une sieste !

Partager cet article

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez peut-être :