La sieste de bébé de 0 à 3 mois

sieste bébé 0 à 3 mois

La sieste de bébé de 0 à 3 mois, comment la comprendre ? Le sommeil de bébé est, de façon générale, moteur de son développement. De sa naissance à son troisième mois, votre bébé a besoin d’environ 18 heures de sommeil par jour. C’est d’ailleurs pour cela que votre bébé dort beaucoup pendant cette période. Nous avons déjà parlé des nuits de bébé, mais qu’en est-il de ses siestes ? 

Pourquoi la sieste est-elle importante pour bébé ?

Les bébés, et en général les enfants de moins de 3 ans, ont besoin de beaucoup de sommeil pour se développer. C’est pendant les phases de sommeil que leur cerveau grandit. Néanmoins, plus votre bébé grandit, moins il a besoin de sommeil. C’est-à-dire qu’un bébé de 0 à 3 mois, qui dort jusqu’à 18 heures par jour, n’aura besoin que de 13 heures par jour à l’approche de son deuxième anniversaire.

Bien entendu, les chiffres donnés ne sont que des moyennes, des valeurs indicatives qui ne sont pas garanties pour la totalité des bébés. En effet, il existe des nourrissons qui dorment plus ou moins que la moyenne. Il est donc important de savoir qu’il est inutile de forcer un petit dormeur à faire des siestes ainsi que d’empêcher un gros dormeur de se reposer plus longtemps. Si c’est le cas, vous ne ferez que perturber son rythme naturel de sommeil ainsi que rendre votre bébé grognon. 

La sieste du nouveau-né de 0 à 3 mois

Il n’est pas vraiment approprié de parler de “sieste” pour bébé de 0 à 3 mois. En effet, bébé ne distingue pas encore le jour de la nuit, il dort simplement. Le nourrisson possède des cycles de sommeil différents d’un bébé plus âgé, ils sont d’ailleurs très complexes à suivre. Votre bébé passe du sommeil lent au sommeil paradoxal de façon totalement différente de celle de l’adulte. C’est pour cela qu’on ne remarque pas vraiment la “sieste” de bébé de 0 à 3 mois. Il est fondamental de respecter le sommeil de votre bébé, qui dort la plus grosse partie de la journée, et il ne faut surtout pas le réveiller. 

En définitive, les siestes sont plutôt des cycles de 3-4h de sommeil à cet âge, entrecoupés par les tétées. Ces phases de sommeil sont primordiales et ne doivent jamais être interrompues de façon volontaire. En ce sens, profitez des phases de réveil naturel de bébé pour réaliser les soins comme le bain, le change ou la prise de vitamines.

C’est lors de son 3ème mois que bébé commence à différencier petit à petit le jour de la nuit, et qu’il commence à trouver un rythme engendrant une phase de sommeil de 6 heures, voire 7 heures, pendant la nuit. 

Comment aider bébé à bien dormir pendant la journée ?

Afin que votre petit bout dorme bien pendant la journée, il existe quelques petites habitudes à mettre en place. 

Vérifiez la température de la pièce où bébé dort

L’endroit où bébé dort pendant la journée doit être à une température de 19°C, pour les premiers mois. Il est inutile de chauffer plus que cela, car bébé dort dans sa gigoteuse et qu’il est bien au chaud. Si vous remarquez cependant des signes de refroidissement, n’hésitez pas à vérifier qu’il est bien couvert et que sa tenue lui tient assez chaud. 

Instaurez un rituel pour la sieste de bébé de 0 à 3 mois

Comme nous l’avons évoqué dans notre article vous offrant des conseils pour gérer les premières nuits de bébé, il est intéressant d’instaurer des rituels pour le coucher. Que ce soit pour le sommeil du jour ou le sommeil de la nuit, les rituels sont efficaces pour permettre à bébé de bien dormir. 

Le rituel de la journée aidera également bébé à différencier le jour de la nuit, il est donc important de ne pas appliquer le même que pour le coucher du soir. 

Vous pouvez lui chanter une berceuse différente la journée pour l’endormir, lui faire un bon câlin rassurant et le poser dans son lit afin qu’il apprenne à s’endormir seul. Pour le rassurer, vous pouvez poser votre main sur son ventre ou sur sa tête. Bébé ressentira votre chaleur et il s’apaisera. 

Veillez à faire dormir bébé avec la lumière du jour

Cette étape est très importante dans son processus de différenciation. Bébé ressent la lumière, il peut donc reconnaître petit à petit la sieste de la nuit. C’est un apprentissage qui prend du temps, mais qui devrait se faire ressentir à partir du 3ème mois. N’hésitez donc pas à instaurer ces habitudes dès le début. 

Endormez bébé en le rassurant au maximum

Pour rassurer votre enfant, rien de mieux que de verbaliser l’instant en gardant un léger contact physique avec lui. Comme évoqué plus haut, vous pouvez placer votre main sur son ventre ou sur sa tête et lui parler. Il est important de lui expliquer ce qu’il se passe, avec des mots doux et un ton apaisé. Pour la sieste de la journée, il n’est pas nécessaire de chuchoter, ou de trop baisser le ton. En effet, réservez cela pour le rituel de la nuit. 

Verbalisez donc un maximum l’instant avec bébé. Même les tout-petits comprennent certaines choses, contrairement à ce que l’on peut croire ! Dites-lui qu’il est l’heure de se reposer, que vous n’êtes pas loin, que tout va bien.

Ayez des rythmes réguliers

Pour les premiers mois, vous aurez du mal à instaurer un rythme précis avec votre bébé. Vous ne pourrez pas le régler comme une horloge car votre nourrisson dormira lorsqu’il en aura besoin. Cependant, veillez à bien rythmer les tétées par exemple, afin que votre petit bout dorme pendant 3 ou 4 heures avant la prochaine tétée. Petit à petit, vous pourrez prendre note des signes de fatigue, repérer à quelle heure votre enfant semble le plus fatigué, afin de l’aider à se réguler en fonction de sa physiologie naturelle.

Reconnaître les signes de fatigue

Comme nous l’avons évoqué juste au-dessus, le rythme du sommeil doit être déterminé par les signes de fatigue, et non par les créneaux horaires que vous voulez instaurer. Pour reconnaître les signes de fatigue, c’est assez simple. Bébé est grognon, pleure, porte ses mains à son visage, surtout à ses yeux ? Il est fatigué. C’est le moment de commencer le rituel du coucher pour la sieste, et de le mettre dans son lit. Si bébé s’endort pendant qu’il tète, n’hésitez pas à le mettre dans son lit directement, sans le garder trop longtemps au sein ou dans vos bras avec le biberon s’il ne mange plus. Cela évitera de l’habituer à ne s’endormir qu’en mangeant. 

Est-ce que la sieste de bébé de 0 à 3 mois empêche de dormir la nuit ?

Il est évident que non. Un bébé très fatigué trouve difficilement le sommeil. Il ne faut pas empêcher un bébé de dormir s’il est fatigué. Non, la sieste n’empêche pas bébé de dormir la nuit, mais vous lui permettrez d’écouter ses besoins, de reconnaître ses signes de fatigue et de suivre son instinct. Votre enfant ne dormira pas plus la nuit si vous l’empêchez de dormir la journée. 

Pour conclure, il n’existe pas vraiment de siestes pour les nouveaux-nés, jusqu’à 3 mois. C’est qu’à partir de son troisième mois que bébé commence à différencier le jour de la nuit et qu’il peut se créer un rythme de siestes, d’autant plus que ses phases d’éveil seront plus nombreuses.

Partager cet article

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez peut-être :