Préparation à l’accouchement, comment faire ?

Comment se préparer à l'accouchement

La préparation à l’accouchement, comment cela se passe ? Pendant les 9 mois de votre grossesse, vous avez le temps de penser à votre accouchement et à l’instant où vous rencontrerez votre petit bout. Bien que cet événement est naturel, il peut être stressant pour une future maman. Pour éviter les angoisses, il est préférable de bien se préparer en amont pour vivre un accouchement qui vous convient. 

Préparation à l’accouchement : anticiper et prévoir

La clé pour un accouchement sans stress, c’est l’anticipation. Comme pour tout lorsque l’on devient parent, il est primordial de s’organiser à l’avance pour éviter les mauvaises surprises. Grâce à une bonne organisation et une bonne préparation, vous pourrez vivre l’instant que vous attendez avec impatience exactement comme vous l’avez imaginé, ou presque ! 

Choisir le lieu de l’accouchement

C’est la première étape dans votre préparation à l’accouchement. Si vous souhaitez accoucher dans une maternité, nous vous conseillons d’opter pour l’endroit où votre obstétricien ou votre sage-femme exerce. En revanche, si le spécialiste qui vous suit est indépendant, il vous faut trouver une maternité dans laquelle vous vous sentez bien. Aussi, il vous faut trouver un spécialiste en qui vous avez confiance. Pour vous aider dans votre choix, vous pouvez prendre en compte certains critères comme les types d’accouchements pratiqués par la maternité. Ou alors les cours de préparation à l’accouchement proposés, les services de la maternité disponibles, comme le photographe par exemple. 

Si vous désirez accoucher à la maison, il est primordial d’être suivi par une sage-femme indépendante. Celle-ci vous assure sa présence à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Aussi, veillez à vous renseigner au maximum sur le déroulement de ce type d’accouchement et ce qu’il faut prévoir.

Établir le projet de naissance

L’étape du projet de naissance est importante. Vous pouvez commencer à l’établir de votre côté, avec votre conjoint(e) dès lors que vous vous sentez prêts. Par la suite, il faudra en faire part à votre obstétricien ou votre sage-femme pour obtenir son avis. Le projet de naissance doit vous correspondre et vous ressembler. N’ayez pas peur d’y intégrer ce qui vous fait envie. Par exemple, vous pouvez préciser si vous souhaitez une péridurale micro-dosée, un accouchement naturel. Notez aussi si vous souhaitez réaliser la tétée d’accueil, ou encore si vous voulez accoucher avec un fond musical !

Il n’y a pas de règle dans l’élaboration de votre projet de naissance. Toutefois, si certaines choses ne sont pas réalisables, votre spécialiste vous le dira afin de vous éviter une déception le jour J. Ayez toujours dans un coin de votre tête que certaines de vos volontés, prévues et validées, pourraient ne pas être respectées. En effet, si votre vie ou celle de votre bébé en dépend, il faudra agir dans l’urgence. Par exemple, l’équipe médicale se réserve le droit d’avoir recours à un outil en cas d’urgence.  

Pour finir, assurez-vous de poser votre projet de naissance par écrit afin de l’emmener avec vous dans votre valise de maternité. 

S’assurer que tout est prêt pour le retour à la maison

Afin de pouvoir donner naissance sans angoisser pour votre retour, il est important de préparer la chambre de bébé. De même, veillez à avoir tout acheter en terme de puériculture pour votre petit bout. Veillez à préparer le trousseau de bébé également. Pour tout cela, aidez vous des guides spécialisés présents sur l’application Beebs ainsi que de tous les objets en vente en seconde main. Pour faciliter vos achats, nous vous conseillons d’échelonner les dépenses dans le temps. Vous allez également avoir besoin de faire quelques courses de bases comme pour les couches et les produits d’hygiène. De même, retrouvez notre liste de courses pour l’arrivée de bébé.

préparation accouchement

Préparer sa valise de maternité

Afin d’éviter le stress du départ et la crainte d’oublier quelque chose, nous vous conseillons de préparer votre valise de maternité en avance. Ainsi, commencez à partir du milieu de votre 7ème mois, au plus tard. Insérez vos affaires pour le séjour, les affaires de bébé et tout ce dont vous pourrez avoir besoin. N’oubliez pas votre dossier médical et le projet de naissance. Pour vous aider, n’hésitez pas à lire notre article sur le sujet. Lorsque la valise de maternité est terminée, veillez à la ranger dans un endroit accessible. De ce fait, vous pourrez la prendre facilement et rapidement le moment voulu. 

Se préparer psychologiquement

Pour être sereine pendant votre accouchement, il est important de s’y préparer psychologiquement en amont. Pour cela, vous pouvez, dans un premier temps, lire notre guide sur le séjour à la maternité.
De plus, il est important de se faire confiance et de croire en soi pour donner la vie. Par conséquent, reposez-vous. Demandez de l’aide à votre conjoint(e) en cas de besoin, exprimez-vous sur vos peurs, vos craintes. 

Choisir son mode de préparation à l’accouchement

Pour aider les futurs parents à se préparer à l’accouchement, il existe des cours spécialisés ainsi que plusieurs autres méthodes possibles. Il est très important de bien prendre connaissance de chaque possibilité avant de choisir celle qui vous convient. Il est également bon de savoir que vous n’êtes pas fermée à une seule activité. Si vous le souhaitez, vous pouvez en choisir plusieurs à cumuler, en fonction de votre état de fatigue et de votre temps. 

Cours de préparation à l’accouchement : tout savoir

À quoi servent les cours de préparation à l’accouchement ?

Lorsque vous êtes enceinte, vous avez droit à une prise en charge à 100% de 8 séances de préparation à l’accouchement animées par un médecin ou une sage-femme au sein d’une maternité. Ces cours peuvent se dérouler en groupe ou de façon individuelle. 

Ils servent à vous expliquer le déroulement de la grossesse, de l’accouchement et des suites de couches ainsi qu’à vous apprendre des exercices de respiration et de relaxation qui vous seront utiles lors de l’accouchement.

De plus, vous allez pouvoir apprendre les gestes à adopter pendant la grossesse, comprendre le rôle de chaque personne au sein de l’équipe médicale ainsi que connaître les soins à apporter à votre nouveau-né après son arrivée. Pour finir, les cours de préparation à l’accouchement vous aident à préparer votre retour serein à la maison avec bébé.

En plus de tout cela, ces séances sont l’occasion pour vous d’échanger avec les professionnels, ainsi qu’avec d’autres futurs parents. C’est donc l’idéal pour vous sentir rassurés, pour partager vos peurs et pour poser vos questions. 

Ainsi, vous entendrez parler de péridurale, d’épisiotomie, de césarienne, de ventouse, de forceps et de tous ces mots qui vous sont alors inconnus. 

Les cours de préparation à l’accouchement sont à débuter lors du 4ème mois de grossesse. 

Quel cours de préparation à l’accouchement choisir ?

Ce choix doit dépendre de vous. Vous devez choisir votre ou vos cours de préparation à l’accouchement de façon réfléchie, en vous écoutant et en déterminant ce qu’il y a de plus important pour vous. Optez pour le(s) cours qui correspondent le plus à vos habitudes de vie et à vos valeurs. Pour vous aider dans votre choix, nous vous proposons quelques informations sur quelques cours de préparation à l’accouchement existants. 

La psychoprophylaxie

La méthode de la psychoprophylaxie est classique et bien connue des parents. Elle consiste à réduire son anxiété et son angoisse par rapport à l’accouchement. La psychoprophylaxie aide également à maîtriser la douleur et à diminuer le stress au moment de l’accouchement. Vous allez donc apprendre à respirer et à vous relaxer pour accoucher de façon sereine et détendue.

Ce cours est remboursé par la sécurité sociale et se commence lors du 7ème mois de grossesse. Il se constitue de 8 séances. 

La sophrologie

La sophrologie est une technique de respiration utilisée dans plusieurs situations, même en dehors de la grossesse. Vous êtes guidée par un(e) sophrologue qui, d’une voix calme et douce, vous aide à vous relaxer et vous détendre en contrôlant votre respiration. Grâce à cette méthode, vous allez prendre conscience de votre corps, de vos organes et donc de votre utérus et de votre bébé afin de vous concentrer sur cela lors de la grossesse et de l’accouchement. 

Autrement dit, la sophrologie vous aide à canaliser votre stress, à réduire votre anxiété, à dénouer les tensions de vos muscles et à maîtriser la douleur pendant l’accouchement. Vous pouvez également débuter ces séances lors du 4ème mois de grossesse et obtenir un remboursement de la sécurité sociale pour 8 séances.

préparation accouchement cours

Le yoga

Connu pour plusieurs de ses avantages, le yoga est une activité sportive qui n’entre pas dans le cadre des cours remboursés par la sécurité sociale. En revanche, il permet à votre corps d’entrer en harmonie avec votre esprit et vous aide grandement pour l’accouchement. Le yoga offre un travail musculaire complet, tout en légèreté et en douceur. Il permet également d’allier la relaxation et l’assouplissement de votre corps en avec une concentration sur la respiration. Vous pouvez retrouver une part de sophrologie dans le yoga. 

Cette pratique est possible à partir du 4ème mois et jusqu’à la fin de la grossesse, en adaptant les séances à votre condition physique. Nous vous recommandons fortement de prolonger votre pratique après l’accouchement

La gymnastique aquatique

Le gros avantage de la gymnastique aquatique, aussi appelée “AquaGym”, est d’être dans l’eau. En effet, votre corps est moins lourd et plus apaisé dans l’eau. C’est donc l’occasion de se relaxer, de soulager ses douleurs dorsales et lombaires ainsi que les déconvenues liées à la circulation du sang, aux tensions musculaires et à la fatigue. En plus de cela, vous musclez vos abdominaux, et tonifiez vos muscles lombaires. Enfin, vous assouplissez votre périnée, ce qui facilite grandement l’accouchement. 

Renseignez-vous auprès des piscines de votre ville pour exercer ces cours, qui ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. En revanche, il est possible qu’un certificat médical vous soit demandé lors de la première séance, attestant qu’il n’y a aucune contre-indication à la pratique de cette activité pour votre cas de grossesse. 

Bien entendu, ce ne sont qu’une partie des méthodes existantes pour vous préparer à l’accouchement. Vous pouvez aussi pratiquer d’autres activités sportives, de relaxation ou artistique, tant que cela colle avec votre besoin et que cela vous permet une bonne préparation à l’accouchement. Les massages sont également conseillés pour relâcher la pression et entrer en connexion avec votre bébé. Nous vous rappelons que, peu importe la méthode de préparation choisie, il est intéressant d’impliquer votre conjoint(e) afin qu’il/elle puisse vous accompagner de la meilleure façon le jour de l’accouchement et qu’il/elle puisse également poser des questions aux professionnels et à d’autres parents. 

Partager cet article

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez peut-être :