L’alimentation végétarienne pour bébé

bébé végétarien

Avant toute chose, il est important de demander conseil à votre pédiatre avant la mise en place de tout nouveau régime alimentaire pour votre bébé.

Le lait pour bébé

Si vous souhaitez faire adopter un régime végétarien à votre bébé, vous pouvez utiliser bien sûr le lait maternel ou le lait artificiel de vache classiquement proposé aux bébés. Jusqu’aux 1 an de votre bébé, le lait reste son aliment principal, que votre bébé soit ou non végétarien.

Votre bébé végétarien devra donc suivre les recommandations générales concernant la prise de lait, en fonction de son poids et de son âge. Aucune adaptation n’est à prévoir, et le lait sera une source importante de protéines.

Les aliments solides végétariens pour bébé

L’introduction de la viande et du poisson se fait généralement aux alentours des 6 mois de bébé. Quels aliments proposer en substitut à un bébé végétarien, pour que ses besoins en protéines et en fer soient comblés ? Des aliments riches en protéines végétales.

Vous pouvez commencer par des céréales complètes, les moins transformées possibles : flocons d’avoine, blé, quinoa, épeautre, etc. Commencez par des petites quantités pour que bébé s’y fasse petit à petit, puis augmentez-les.

Ensuite, vous pourrez passer aux légumineuses. En France, il est souvent conseillé d’attendre les 18 mois de bébé pour les introduire. Pourtant, dans d’autres pays, comme au Canada ou en Allemagne, leur introduction est recommandée dès 6 à 9 mois. Vous pouvez donc proposer en très petite quantité (une cuillère à café) à votre bébé des lentilles, pois chiches, pois cassés, etc.

Le soja est aussi une autre source possible de protéines végétales.

Comme pour les bébés non végétariens, proposez bien sûr à votre bébé des fruits et légumes variés. L’idéal est qu’un repas soit toujours composé d’un fruit ou légume, d’une céréale, et d’une légumineuse. Ce qui donne par exemple des mélanges tels que :

  • semoule complète, potirons, pois chiches
  • petits pois, quinoa, haricots rouges
  • compote de pomme, flocons d’avoine.

Bien sûr, ajoutez de l’huile (de colza ou d’olive) à ces petits pots, comme vous le feriez en cas de consommation de viande ou de poisson. Cuisez les légumes et conservez un peu d’eau de cuisson pour obtenir une texture relativement lisse, particulièrement pour les premiers repas de bébé. Au besoin, si la texture n’est pas assez lisse, remplacez les céréales complètes par des préparations pour bébé à base de céréales complètes mais mixées en poudre, sans sucre ajouté. On en trouve dans toutes les grandes surfaces. Elles permettent d’obtenir une texture plus lisse.

Vous pouvez aussi proposer des œufs mixés à bébé pour apporter d’autres formes de protéines.

Des compléments alimentaires végétariens ?

Comme chez l’adulte, une carence en vitamine B12 peut être plus fréquente chez les personnes végétariennes (surtout végétaliennes). Si votre bébé consomme au quotidien assez de lait et régulièrement des œufs, aucune carence ne devrait survenir. En cas de doute, vous pouvez tout de même supplémenter votre bébé en vitamine B12.

Le fer est aussi un nutriment qui manque souvent aux bébés après 6 mois, qu’ils soient ou non végétariens. Les préparations à base de lait infantile en contiennent sous forme ajoutée. Si votre bébé de plus de 6 mois est encore allaité exclusivement avec votre lait maternel, vous pouvez également lui proposer des compléments alimentaires en fer. L’idéal est de vider le contenu d’une gélule dans l’un de ses repas.

Repas maison ou tout faits ?

Avec un bébé végétarien, il est plus facile de faire soi-même ses petits pots que d’en trouver tout faits. Vous pourrez trouver des pots de légumes et céréales, sans viande ni poissons, mais rarement des pots contenant des légumineuses. Vous pouvez acheter ce type de pot puis ajouter des légumineuses ou d’autres sources de protéines végétales.

Et le végétalisme ?

Il est aussi envisageable d’adopter un régime végétalien pour bébé. Dans ce cas, la substitution en vitamine B12 est indispensable. Il faut veiller à fournir assez de protéines végétales.

Le lait maternel est idéal. Si vous n’allaitez plus, vous pouvez vous tourner vers des laits infantiles à base de soja ou de riz. Créés initialement pour les bébés allergiques au lait de vache, ils conviennent aussi aux bébés dont les parents ne souhaitent pas qu’ils consomment de produits d’origine animale.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cet article sur l’alimentation végétarienne des enfants en bas âge.

Partager cet article

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez peut-être :