La crèche dès 3 à 6 mois : les avantages

creche bébé 3 6 mois

La crèche : dès quel âge ?

En France, les bébés sont accueillis en crèche à partir de la fin du congé légal de maternité, soit à l’âge de 2 mois et demi. En cas de naissance prématurée, cet âge d’accueil minimal peut être décalé à plus tard. Les bébés accueillis en crèche avant 4 mois doivent généralement être vus par un pédiatre référent de la crèche qui doit attester que la crèche est un mode de garde adapté compte-tenu du développement de l’enfant.

Les principaux avantages de la crèche

La crèche reste le mode de garde préféré de nombreux parents. Voici les avantages qu’il est possible de trouver dans une crèche comparé à des modes de garde plus individuels (assistante maternelle/parentale, père/mère au foyer, etc.).

La socialisation

Dès son plus jeune âge, le bébé en crèche est habitué à fréquenter de nombreuses nouvelles personnes : les autres bébés gardés, le personnel, les stagiaires, les parents, frères, sœurs, grand-parents, oncles et tantes des bébés gardés, etc. A l’heure où il sera temps d’aller à l’école, l’enfant gardé en crèche aura déjà été habitué à rencontrer de nombreuses nouvelles personnes.

L’éveil

Les crèches disposent de budgets spécifiques dédiés à l’investissement dans des jouets et autres objets d’éveil. Il y a plus de chances que votre enfant ait à disposition des objets divers et variés qui participent à accompagner son éveil moteur, sensoriel, gustatif, etc.

La patience

Le nombre de personnes employées par bébé est souvent moins élevé en crèche que dans les autres modes de garde. Les bébés apprennent donc très vite qu’ils ne sont pas seuls et qu’il faut parfois attendre un peu pour que leur besoin soit satisfait. Cela est généralement fait en toute bienveillance.

Le partage

Votre bébé connaîtra dès ses premiers mois de vie la notion de partage avec de nombreux autres enfants et bébés, y compris en dehors de sa famille. Il partagera ses jouets, sa nourriture, les personnes qui s’occupent de lui…

Les amplitudes d’ouverture et la continuité de la garde

Généralement, les crèches sont ouvertes sur des créneaux horaires relativement larges, et les vacances du personnel impactent moins la disponibilité que dans le cas d’une nounou. En cas d’absence d’un(e) membre du personnel, la garde est tout de même assurée : la crèche peut faire appel à des contrats à durée déterminée ou tout simplement se dépanner avec son propre personnel pour assurer la garde même en cas d’absence d’un ou plusieurs salariés.

Les inconvénients de la crèche

Le mode de garde en crèche présente également quelques inconvénients potentiels, listés ci-dessous :

Les évictions pour maladie

Selon le protocole défini par le pédiatre de votre crèche, il pourra vous être demandé de garder chez vous votre enfant en cas de :

  • fièvre
  • bronchiolite
  • conjonctivite
  • varicelle
  • et toute autre maladie contagieuse.
    Les durées d’éviction sont en général de quelques jours. Il faudra alors que vous ne travaillez pas ou que vous trouviez un autre mode de garde le temps de l’éviction.
    A l’inverse, certains assistants parentaux acceptent de garder un bébé même malade, et certaines crèches également.

La présence de maladies contagieuses

Il est clair que votre bébé de quelques mois tombera sûrement très souvent malade au moins lors de sa première année à la crèche. Rhino-pharyngites, conjonctivites, varicelles, syndrome pied-main bouche, bronchiolites, diarrhées… sont des pathologies fréquentes chez les bébés, souvent liées à des virus. Votre bébé sera d’autant plus à risque de les attraper souvent qu’il sera gardé en collectivité, avec d’autres enfants. S’il est gardé avec d’autres enfants chez une assistante maternelle, il les attrapera également. Ce sont des maladies gênantes mais heureusement bénignes.

Différents types de crèche : tous les mêmes ?

Il existe effectivement de nombreux types de crèches :

  • les crèches municipales
  • les crèches parentales
  • les micro-crèches
  • les crèches d’entreprise
  • les crèches associatives
  • etc.

Chacune a des spécificités et des modes de fonctionnement qui lui sont propres. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de toutes les crèches de votre agglomération pour savoir quel type de crèche convient le mieux à votre mode de vie et à ce que vous souhaitez pour votre bébé.

Partager cet article

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez peut-être :