Grossesse et voyage

grossesse et voyage

Voyager durant la grossesse, est-ce risqué ?

Si votre grossesse se déroule sans complications, vous pouvez tout à fait voyager durant quasiment toute la grossesse, jusqu’à la 36ème semaine. Il existe des contre-indications, principalement : une rupture des membranes, un travail pré-terme ou la pré-éclampsie. Dans les autres cas, les voyages sont sans risque pour vous et votre bébé, quel que soit le moyen de locomotion, à condition de prendre certaines précautions.

A partir de la 36ème semaine, les voyages sont fortement déconseillés. L’accouchement peut en effet survenir à tout moment, et mieux vaut vous trouver à proximité du lieu de naissance que vous avez choisi.

Y a-t-il un meilleur moment pour voyager durant la grossesse ?

Le deuxième trimestre de grossesse est le moment à privilégier pour les voyages. Vous n’avez normalement plus de symptômes désagréables du début de grossesse (nausées, maux de ventre) et la fatigue s’estompe. Au troisième trimestre, votre mobilité est plus limitée, et la probabilité d’accoucher augmente semaine après semaine.

Y a-t-il des destinations déconseillées ?

Mieux vaut effectivement éviter de se déplacer dans des pays où des maladies contagieuses et dangereuses pour le fœtus et la femme enceinte sont présentes. Les maladies les plus dangereuses sont la malaria et l’infection à virus Zika. Ce sont certains pays d’Amérique, d’Afrique et d’Asie qui sont concernés : renseignez-vous lorsque vous envisagez une destination.

Que mettre en place pour prévenir une thrombose veineuse profonde ?

Les femmes enceintes sont plus à risque de contracter une thrombose veineuse profonde (aussi appelée phlébite), dangereuse pour la femme enceinte comme le fœtus. L’immobilité est un facteur majorant le risque de thrombose, que l’on soit en position assise, couchée, ou debout.

Si un long voyage est prévu entraînant une immobilité de plusieurs heures, il faut veiller à :

  • boire beaucoup ;
  • porter des bas de contention ;
  • marcher à intervalles réguliers (par exemple, en faisant une pause en voiture toutes les deux heures).

Les voyages en voiture

Essayez de réduire autant que possible la durée des voyages en voiture. Faites des pauses fréquentes, au moins toutes les deux heures, pour marcher. Positionnez également bien la ceinture de sécurité comme recommandé.

Les voyages en bateau

Si le voyage dure plus d’une heure, assurez-vous qu’un médecin est présent à bord. Les voyages en bateau permettent généralement de marcher régulièrement et de ne pas rester immobile des heures durant : profitez-en pour faire régulièrement quelques pas.

Les voyages en train

Le train est le moyen de locomotion le plus sûr, et est donc à privilégier durant la grossesse. Toutes les une à deux heures, marchez à travers les couloirs du train pour vous dégourdir les jambes et prévenir le risque de phlébite.

Les voyages en avion

Vérifiez auprès de la compagnie aérienne que vous pouvez bien voyager selon votre date de terme : certaines compagnies interdisent à bord les femmes enceintes de plus de 28 semaines, d’autres placent la limite à 36 semaines.

Essayez de marcher dans l’avion au moins toutes les deux heures. À défaut, faites des mouvements de jambes réguliers : pliez et tendez la jambe, relevez le pied vers vous, etc. – toujours dans le but de prévenir le risque de phlébite.

Références scientifiques

Petrikovsky B, Terrani M, Sichinava L. Transatlantic Air Travel in the Third Trimester of Pregnancy: Does It Affect the Fetus?. AJP Rep. 2018;8(2):e71–e73. doi:10.1055/s-0038-1641584

The American College of Obstreticians and Gynecologists. Travel during pregnancy

Partager cet article

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez peut-être :