Grossesse et alimentation

grossesse et alimentation

Quels aliments la femme enceinte peut-elle privilégier ?

C’est évident mais rappelons-le, il est important de bien manger durant toute la durée de la grossesse. Cela ne veut pas dire qu’il faut bouleverser son régime alimentaire, bien au contraire ! Déshabituer votre corps à certaines de ses habitudes pourrait entraîner du stress superflu. Toutefois, certaines règles alimentaires peuvent être facilement mises en place lorsque l’on est enceinte.

Le repas idéal pour une femme enceinte est divisé en 3 parties distinctes. La moitié de l’assiette est composée de fruits et de légumes, un quart est consacré aux protéines (végétales ou animales), tandis que le dernier quart est essentiellement constitué d’aliments à grains entiers. Alors que les légumes et les fruits apporteront de nombreux nutriments à votre corps (minéraux, vitamines, fibres, etc.), la viande et le poisson offriront une part importante de protéines. En cas de régime végétarien, il est possible de remplacer la viande par des légumineuses, des œufs, du tofu, etc. Quant aux aliments à grains, cette partie peut être composée de riz complet, de quinoa, de céréales, de semoule ou encore de pâtes (de préférence complètes), par exemple.

Il est souvent conseillé de manger 3 repas complets par jour lors de la grossesse. En cas de petit creux, il est évidemment permis de prendre une petite collation. Ne vous laissez pas avoir faim ! Ce qui compte, c’est de manger équilibré et de façon régulière. Cela aidera votre prise de poids à être régulière et constante.

Quels sont les aliments à éviter pendant la grossesse ?

Certains aliments sont à proscrire lorsque l’on est enceinte, et ce pour échapper à deux risques d’intoxications alimentaires particulièrement à risque : la listériose et la toxoplasmose. Alors que la listériose peut entraîner une fausse couche, la toxoplasmose est une infection que la mère transmet à l’enfant par le placenta.

Il est donc conseillé, lors de la grossesse, d’éviter voire de proscrire les aliments listés ci-dessous :

  • Les œufs crus
  • Les produits laitiers non pasteurisés
  • Certains fromages à croûte fleurie (camembert, brie, crottin de chèvre…)
  • Les fromages « bleus » (roquefort, bleu, gorgonzola…)
  • Les fruits et légumes non-lavés
  • Le poisson cru et la viande crue
  • Les fruits de mer et crustacés crus
  • La charcuterie
  • L’alcool

Il est tout à fait possible de manger des fruits et des légumes crus si ceux-ci ont été lavés correctement sous l’eau tiède. Si vous désirez manger du fromage lorsque vous êtes enceinte, dirigez-vous plutôt vers les fromages pasteurisés et à pâte cuite, comme c’est le cas pour le gouda, le cheddar ou le gruyère. Vous pouvez également consommer du fromage à tartiner (par exemple, de la Vache qui rit ou du fromage de chèvre frais). En ce qui concerne la charcuterie, il vous faudra également éviter le pâté, le saucisson et les produits en gelée, ainsi que les saucisses précuites non-réchauffées.

Quant au café et au thé, qui contiennent de la caféine, ils ne sont pas proscrits mais sont à limiter lors de la grossesse, et à ne pas consommer en trop grande quantité. C’est la même chose pour les sodas et autres boissons gazeuses, qui peuvent eux aussi contenir de la caféine.

Alimentation et grossesse, que faut-il retenir ?

Il est important de manger sainement lors de la grossesse, mais il ne faut pas pour autant totalement bouleverser son alimentation. Et même si vous avez 2 bouches à nourrir, il est préférable de manger équilibré afin de profiter des bienfaits nutritifs d’aliments variés.

Alors que certains aliments sont proscrits du régime alimentaire de la femme enceinte, d’autres ne seront qu’à limiter, comme les aliments trop riches ou encore les aliments transformés. Écoutez votre corps, évitez les aliments qui vous donnent la nausée et privilégiez les repas qui vous donnent l’eau à la bouche !

À noter qu’un apport en fibres alimentaires peut être une bonne aide en cas de grossesse difficile. Les troubles intestinaux de la femme enceinte ne sont pas de tout repos ! Il est également conseillé d’éviter les aliments acides lors d’apparition de reflux gastrique ou de brûlures d’estomac.

Partager cet article

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez peut-être :