Constipation de bébé : que faire lorsque bébé est constipé ?

constipation de bébé

Constipation de bébé, comment réagir ? Lorsqu’ils boivent du lait infantile ou qu’ils commencent la diversification alimentaire, la constipation chez les bébés peut se manifester, de façon fréquente. Dans ce guide, nous faisons un point global sur la constipation chez les bébés. Nous vous partageons nos astuces pour soulager votre petit bout. 

Les causes de la constipation de bébé

En général, les constipations chez les bébés sont des constipations occasionnelles, non liées à une pathologie en particulier. Ce sont, pour la plupart, des constipations passagères qui ne durent pas très longtemps. Elles peuvent être dues à un facteur alimentaire ou à un changement d’habitude, comme la diversification. Aussi, un apport en eau trop faible en été ou encore une légère réaction au lait sont sources de constipation. 

Quels sont les symptômes de la constipation chez bébé ?

Il est très fréquent que les bébés aient des troubles intestinaux, il ne faut donc pas s’alarmer si votre bébé n’a pas fait de selles pendant 2 jours. Les spécialistes considèrent qu’un bébé souffre de constipation quand il ne fait pas de selles au moins une fois par jour, en cas d’allaitement. Pour un bébé nourri au lait maternisé, on le considère comme constipé s’il fait des selles moins de 3 fois par semaine. Cependant, avec l’âge et peu importe son alimentation, un bébé fait des selles moins fréquentes. Un bébé allaité exclusivement peut faire plusieurs selles par jour jusqu’à ses 2 mois. Il peut ensuite réguler ses selles et n’en faire qu’une par jour. C’est possible qu’il en fasse une tous les 2 ou 3 jours après ses 3 mois. 

Un bébé uniquement nourri avec du lait infantile, peut avoir entre 1 et 3 selles par jour. Tandis qu’un autre bébé, nourri de la même façon, peut ne produire qu’une selle tous les 2 ou 3 jours. 

Il existe des symptômes à associer à une constipation de bébé, en plus de la rareté des selles. Votre bébé souffre peut-être de constipation s’il fait des selles irrégulières, inhabituelles, sèches et d’une couleur différente. Votre bébé peut aussi souffrir de maux de ventre qui se soulagent généralement par les gaz. 

Chaque enfant possède son rythme

Il est important de se rappeler que chaque enfant possède son propre rythme de digestion. Ainsi, il ne faut pas le comparer à un autre enfant. Prenez en compte tous les éléments liés à sa potentielle constipation, notamment son alimentation. 

Il est important de différencier la constipation chez les bébés nourris exclusivement de lait et les bébés diversifiés. Lorsque bébé commence sa diversification alimentaire, il est possible que la constipation soit plus fréquente que d’ordinaire. 

Parmi les symptômes qui permettent de reconnaître une constipation chez un bébé diversifié, on retrouve les douleurs abdominales et une défécation douloureuse. Les selles sont soit très volumineuses soit toutes petites et très dures. Le ventre est ballonné et très dur. Enfin, les selles peuvent parfois laisser apparaître un peu de sang lié à une irritation anale. Si votre enfant de plus de 6 mois présente ces symptômes, il est sûrement constipé. Faites un point sur sa diversification et sur les derniers aliments introduits avec votre médecin.

En général, la constipation de bébé fait son apparition dès lors que les muscles de l’intestin de bébé se contractent au point de bloquer l’évacuation des selles, qui sèchent et durcissent avant d’être évacuées. 

constipation de bébé

Comment soulager la constipation de bébé de façon naturelle ?

Dans un premier temps, il est important de ne pas s’inquiéter trop vite. Plus vous vous inquiétez, plus votre bébé le ressentira et moins la situation s’arrangera. Bébé ressent lorsque ses parents surveillent trop ses selles, c’est une source de stress qui n’améliore pas la constipation, et qui peut à contrario la provoquer.

Dans la mesure du possible, tentez donc de rester calme et d’éviter les solutions trop agressives comme les lavements, ou les manipulations anales en quête d’un réflexe de défécation. Ces gestes sont brutaux et peuvent aggraver la situation. 

Il existe des solutions alternatives aux suppositoires à base de glycérine. Tant que les symptômes ne s’aggravent pas, évitez d’avoir recours aux médicaments. 

Comment réagir ?

Dans un premier temps, vous pouvez lui donner de l’eau d’Hépar, toujours à faible dose car c’est une eau très riche et pas forcément bonne pour les reins lorsque l’on en consomme en trop grosse quantité. Si bébé boit du lait maternisé, essayez de changer progressivement le lait, qui peut être source de constipation. 

Si bébé est dans sa diversification alimentaire, essayez d’augmenter la quantité de fruits et légumes fibreux. Insérez des légumes verts comme les haricots ou les épinards. Supprimez la farine de son alimentation, surtout si elle n’est pas complète, et supprimez le chocolat peu importe sa forme (en poudre, en tablette, sur des gâteaux…). 

Veillez à ce que votre bébé diversifié ne manque pas d’eau, proposez-lui de boire régulièrement. Limitez les aliments qui constipent, comme le riz, la banane, et la carotte. Pour trouver le matériel de seconde main nécessaire pour cuisiner pour bébé pendant la constipation, rendez-vous sur l’application Beebs.

Enfin, peu importe l’âge de votre bébé, vous pouvez le masser. Le massage abdominal fait en douceur peut aider son transit. Pour cela, vous avez deux méthodes. La première consiste à placer deux doigts sur le ventre de bébé et masser, sans trop de pression, dans le sens des aiguilles d’une montre. La deuxième méthode consiste à amener ses jambes vers son ventre en réalisant de petits mouvements circulaires. Ces méthodes peuvent provoquer des gaz, qui soulageront bébé de ses maux de ventre, et que vous pouvez répéter plusieurs fois par jour. Avec ceci, vous aidez la descente et le ramollissement des selles.

Quand consulter pour la constipation de mon bébé ?

En général, une constipation passagère ne nécessite pas de consultation chez le médecin si vous appliquez des méthodes naturelles pour passer la crise. En revanche, si les symptômes persistent, il est important de consulter votre médecin pour vérifier qu’il n’a rien d’autre, comme une affection ou une pathologie médicale, ou alors une occlusion intestinale. 

Vous devez également consulter si, en plus des symptômes de la constipation vus plus haut, vous constatez des vomissements, une faible croissance, une perte de poids, une perte de vitalité, ou d’énormes pleurs à la palpation.

Si le diagnostic tombe et que bébé souffre de constipation chronique, la complication la plus connue est la fissure anale. Votre bébé souffre donc à chaque fois qu’il défèque et à tendance à se retenir. 

Pour conclure, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter lorsque bébé a du mal à produire des selles. Il est cependant très important de rester vigilant et à l’écoute de son enfant pour déceler des symptômes douloureux ou problématiques pour son bon développement. 

Partager cet article

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez peut-être :