Aider bébé à améliorer son équilibre

equilibre bébé

L’équilibre de bébé : comment ça marche ?

Chez l’être humain, et plus généralement les animaux soumis à la pesanteur terrestre, on distingue deux types d’équilibre : l’équilibre statique et l’équilibre dynamique.

L’équilibre statique, c’est le fait d’arriver à maintenir une posture stable, par exemple en se mettant debout ou assis tout en bougeant les bras, en restant immobile de manière à maintenir la position globale du corps.

L’équilibre dynamique consiste lui à maintenir son équilibre tout en étant en mouvement. Marcher sur une poutre ou sur une plaque de verglas sollicite l’équilibre dynamique.

Sur la base de ces définitions, on constate que même un bébé qui ne marche pas encore sollicite ses capacités d’équilibre statique et dynamique. Statique, lorsqu’il s’agit par exemple de tenir assis tout en attrapant des objets autour de lui. Dynamique, lorsqu’il s’agit d’avancer en rampant sans se renverser, ou ensuite de marcher sans tomber.

Comment aider bébé à renforcer son équilibre ?

Chez un bébé sans problème moteur particulier, l’équilibre statique et dynamique s’améliorent au fil des semaines et des mois, naturellement. Laisser bébé faire (en assurant bien sûr sa sécurité) est la meilleure des méthodes pour que bébé améliore son équilibre. Régulièrement au cours de la journée, votre enfant doit se trouver dans des situations à l’occasion desquelles son équilibre est sollicité.

Pourquoi l’équilibre de bébé est-il important ?

L’équilibre est indispensable pour la plupart des activités motrices : se tenir assis, se déplacer, se retourner sur le côté, se lever d’une chaise, faire du vélo, etc, etc. C’est aussi le développement de l’équilibre de bébé qui lui apprendra à tomber sans se faire mal, et à se relever rapidement. Socialement, c’est également un facteur important, afin que bébé devenu enfant puisse participer aux mêmes activités que les autres enfants de son âge.

Avant la marche : les premiers jeux d’équilibre

À cette période, le plus important est de positionner bébé dans différentes positions durant ses phases d’éveil, pour que son équilibre soit sollicité petit à petit. Le mieux est de le poser au sol, sur une surface adaptée (comme un tapis d’éveil en mousse, par exemple).

À cet âge, le seul fait d’être posé au sol et d’observer son environnement est un jeu pour bébé qui découvre le monde, et cela sollicitera son équilibre. Si vous cherchez des idées, vous trouverez ci-dessous des exemples de situations pour stimuler son équilibre statique et dynamique :

Mettre bébé sur le ventre avec 2 ou 3 objets autour de lui

Bébé va apprendre petit à petit à lever la tête, sans être déséquilibré pour autant. Laissez-le quelques minutes au début, puis de plus en plus longtemps au fil des mois. Restez à côté de lui et parlez-lui s’il n’apprécie pas la position au début. Durant la première semaine, sa tête ne tient en l’air que quelques secondes, et se relève par saccades. Petit à petit, elle se stabilise, et les mouvements de tête deviennent plus fins.

Mettre bébé sur le dos, avec un portique sur le côté

Positionnez le portique de bébé parfois au-dessus de lui à hauteur de ses mains, parfois parallèlement à lui sur le côté. Cela l’incitera à se tourner sur le côté, et à parvenir petit à petit à trouver son équilibre allongé sur le côté.

Stimuler l’équilibre assis sur vos genoux

Lorsque bébé ne tient pas encore assis tout seul, vous pouvez de temps en temps l’asseoir sur vous et le coller de moins en moins à vous pour stimuler son équilibre. Tenez-le par exemple par les deux mains, puis par une seule main, sans que son dos soit contre votre ventre.

L’âge de la marche : de nouveaux jeux d’équilibre pour bébé

Marcher sur des surfaces instables

Une fois que bébé marche bien sur un sol lisse, proposez-lui de marcher sur différents types de sols, en assurant toujours sa sécurité : sur de l’herbe, sur un tapis épais, sur des gravats, sur la neige, sur le sable, etc. Variez aussi la déclive du sol, et montrez à bébé que l’on peut marcher sur un sol en pente : dans le sens de la descente et de la montée, mais aussi transversalement.

Lancer un ballon avec les pieds ou les mains

Les activités de ballon sollicitent bien l’équilibre de bébé puis du jeune enfant. En effet, l’enfant doit non seulement bouger les bras ou les jambes, mais également rester debout ou assis sans vaciller sous l’effet du lancer. Pour « shooter » dans un ballon, l’enfant doit tenir en équilibre sur une jambe.

Vous pouvez également consulter nos guides sur l’accompagnement des premiers pas de bébé, et la sécurité de bébé quand il commence à se déplacer.

Découvrez ci-dessous notre sélection de produits pour aider bébé à améliorer son équilibre :

Partager cet article

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez peut-être :