9 astuces pour voyager paisiblement avec bébé en voiture

Voyager en voiture avec bébé

Vous envisagez de voyager en voiture avec votre bébé. Seulement, vous ne savez pas comment vous organiser pour que le trajet se déroule au mieux pour lui et pour vous ? Nous avons rassemblé 9 astuces pour vous aider à bien préparer votre trajet en voiture avec votre bébé.

1- Bien préparer et anticiper son voyage

Pour un voyage paisible, deux maîtres-mots : anticipation et préparation ! 

Anticipez le temps de trajet

Pour être sûr(e) de ne pas avoir de surprises sur votre trajet, soyez prévoyant(e). Ajoutez à votre temps de trajet initial, une à deux heures supplémentaires, selon la distance à parcourir. Ce temps additionnel représente les pauses pour le conducteur et pour les soins de bébé. Un court voyage de 4 heures peut donc vite se transformer en long voyage de 6 heures, voire plus si les pauses ne sont pas calées sur bébé. Une pause d’une demie-heure pour nourrir bébé puis une autre de 20 minutes pour reposer le conducteur ou pour le repas des parents… Le compte peut très vite grimper !

Anticipez la logistique

Si votre voyage en voiture s’annonce long, il faut anticiper les arrêts répétés pour les repas par exemple. Il faut prévoir un arrêt toutes les 2 à 4 heures en fonction de l’âge et du rythme de votre bébé. 

Également, il faut anticiper la préparation du repas de bébé, par exemple pour chauffer un biberon ou un petit pot. Il est bon de savoir que certaines aires d’autoroutes disposent de micro-ondes en libre service. Vous pouvez également acheter un chauffe-biberon qui se branche sur l’allume cigare de la voiture. 

Vous pouvez aussi, en fonction de l’heure de départ, nourrir votre bébé une heure ou deux avant de partir. Enfin, en hiver, pensez à faire chauffer la voiture en amont. Ainsi, vous éviterez le coup de froid. De même pour l’été, veillez à ce que la température de la voiture soit adaptée à votre bébé. La climatisation ne doit pas être trop forte, mais la chaleur ne doit pas être étouffante. 

2- Faire un point sur la sécurité de votre bébé

Pour que bébé soit en sécurité dans votre voiture, son siège auto doit être parfaitement adapté à sa taille, son poids et son âge. De la naissance à 4 ans, il leur faut un siège du groupe 0+/1. Vérifiez que le siège auto réponde bien aux normes européennes. Pour cela, il faut s’assurer que le siège porte l’une de ces deux mentions : Norme R44 ou Norme i-Size

Pour installer correctement le siège, préférez la banquette arrière. La loi impose de placer les nouveaux-nés et les jeunes bébés dos à la route, au moins jusqu’à 9 kilos avec un siège R44 et jusqu’à 15 mois avec un siège i-Size. Toutefois, si votre enfant est dos à la route, veillez à bien désactiver l’airbag frontal. Enfin, pour assurer une sécurité maximale à votre bébé, verrouillez les portières et les vitres arrière de l’intérieur.

3- Bien choisir l’heure de départ

Il est important de choisir l’heure de départ en fonction de votre bébé. L’idéal serait de choisir une heure propice au sommeil de bébé. L’heure la plus adaptée est celle de la sieste. Bébé endormi ne voit pas le temps passer et supporte beaucoup mieux le trajet.  

4- Veiller au confort de bébé

Un trajet en voiture peut être long et inconfortable pour bébé. Il est donc indispensable que son confort soit optimisé et anticipé avant le départ.

Pour cela, vous pouvez choisir des vêtements confortables, avec des matières souples. Évitez les boutons à pression ou noeuds dans le dos. Veillez à retirer toutes les étiquettes qui pourraient le gêner et le gratter. 

Pour assurer son confort, vous pouvez aussi vous munir de plusieurs accessoires. Par exemple, un cale-tête doux et anti-transpirant, ou encore un miroir de voiture. C’est un accessoire utile qui vous permet de garder un œil sur bébé tout au long du trajet. Dans le même esprit, le miroir de voiture offre la possibilité à votre bébé de vous voir et de se rassurer. Certains miroirs de voiture font de la musique et de la lumière pour aider bébé à se divertir ou s’endormir tranquillement. 

Aussi, pour assurer le confort de bébé, il faut prévenir le mal des transports. Afin d’éviter que votre bébé ne soit malade en voiture, vous pouvez lui donner un encas léger, comme du pain, avant de partir. Aussi, veillez à conduire sans à-coups et en aérant régulièrement la voiture. Si le problème du mal de voiture est récurrent, n’hésitez pas à en parler à votre médecin : il peut prescrire des traitements préventifs efficaces à votre tout-petit.

5- Préparer un sac de survie

Pour échapper à la galère du sac enfoui sous les valises, au fin fond du coffre, une seule solution existe. Il est nécessaire d’avoir un sac de survie avec vous dans la voiture. Insérez, dans ce sac, tout ce dont bébé pourrait avoir besoin pendant le voyage. 

De quoi aurez-vous besoin pendant le trajet ?

  • Pour les bébés au lait maternisé : un biberon et les doses de lait nécessaires pendant le trajet + 1 dose supplémentaire, au cas où,
  • Pour les bébés en diversification alimentaire : un biberon d’eau, ainsi que les repas prévus + 1 supplémentaire, sauf si vous comptez les acheter en route, 
  • Des couches pour toute la durée du voyage + 2 supplémentaires (une en cas de diarrhée et une en cas de retard), de quoi nettoyer bébé (lingettes, cotons, liniment) ainsi qu’un tapis à langer de transport ou une petite serviette,
  • Le ou les doudous ainsi que la ou les tétines,
  • Des bavoirs, des langes ou des mouchoirs en papier,
  • Une tenue ou deux de rechange,
  • Une couverture,
  • Quelques jouets et activités,
  • De la musique, des comptines ou des berceuses.

6- Faire attention au soleil dans la voiture

Veillez à anticiper le soleil dans la voiture, car les vitres n’arrêtent pas les UV. Pensez donc à mettre de la crème solaire à votre bébé avant de partir, et à réitérer régulièrement sur le trajet. Pensez également, si le soleil tape fort, à lui mettre des lunettes de soleil et un chapeau. Enfin, pour réduire tous vos soucis de soleil, pensez au pare-soleil : il limite l’arrivée d’UV, il atténue légèrement la chaleur et il évite à bébé d’avoir le soleil dans les yeux ! 

7- Rester zen pendant le trajet

Quel que soit son âge, bébé est sensible aux tensions et à l’ambiance qui règne parfois sur un trajet long en voiture ou dans les embouteillages. Votre colère et votre stress peuvent l’atteindre et lui faire passer un mauvais voyage. Pour éviter les pleurs et les crises de nerfs, il est intéressant de faire un effort sur soi pour éviter d’angoisser ou de s’énerver, même si tout ne se passe pas comme prévu.

Et surtout, faites des pauses régulièrement ! Arrêtez-vous toutes les deux heures pour faire une pause et souffler afin de rester zen tout au long du trajet. 

8- Faire plusieurs bonnes et longues pauses

Pour des raisons évidentes de sécurité et de confort, il est conseillé au conducteur de faire une pause toutes les deux heures sur un long trajet. C’est l’occasion de grignoter, de se dégourdir les jambes et de s’amuser un peu, avant de repartir détendus. Les pauses sont également, et surtout, l’occasion de faire souffler bébé à l’air libre, de le changer, de lui donner à manger ou à boire et de le divertir ! 

9- Prévoir des divertissements

Pour éviter les pleurs et les crises à cause de l’ennui, rien de tel que de divertir bébé en lui proposant des jouets, des peluches et des livres tout le long de la route. Proposez-lui un ou deux jouets au fur et à mesure, et renouvelez progressivement son choix. La musique est aussi une bonne manière de le calmer et l’amuser, alors à vos CD (ou playlists) de chansons et de comptines !

Partager cet article

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez peut-être :